Au cours de l’année, il faut entretenir le cours d’eau et le sous-bois, dégager et nettoyer les bâtiments, enlever le lierre et les ronces, amender le sol, construire un poulailler, faire des clôtures, construire une serre, aider à la rénovation de la maison, etc…

Après le passage de l’organisme de certification Ecocert en octobre 2018 pour établir un constat de friche, nous allons pouvoir commencer à travailler le terrain, planter les premiers arbres et fruitiers, défricher, délimiter les cultures, l’implantation de la serre.

Idéalement, nous aimerions faire nous mêmes nos semis sous serre, mais le temps presse et nous achèterons peut être directement les plants pour l’année 2019.

Il faut également nourrir la terre et lui apporter du compost.

Avant les plantations au printemps prochain, il sera nécessaire d’occulter des parcelles pour pouvoir désherber plus facilement.

La construction du séchoir est aussi prévue, grâce aux plans fournis par un maître de stage de Pascal. Nous avons également prévu des planter des petits fruits : framboises, cassis, groseilles, que l’on commandera en Maine-et-Loire.

Début février, commencent les cours du rucher-école en Touraine afin de pouvoir implanter quelques ruches sur le terrain. Nous avons déjà nos vareuses complètes et nos enfumoirs, prêts pour cette aventure.

Nous allons faire appel à d’autres ressources comme les Croqueurs de pommes, une association qui aide les novices à planter des fruitiers sur leurs parcelles. A nous les pommes, poires, figuiers !